Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Neufchateau iris
Neufchateau iris
Menu
intérieurs des églises vosgiennes            SECOND ARTICLE

intérieurs des églises vosgiennes SECOND ARTICLE

💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚

 LES NOUVEAUTES DU JOUR SONT EN CARACTERES GRAS

💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚

ATTIGNY - 103

AUZAINVILLIERS - 115

BERTRIMOUTIER - 104

CHARMOIS-DEVANT-BRUYÈRES - 93

CHARMOIS-L'ORGUEILLEUX  - 114

DOMEVRE SUR AVIERE - 108

DOMJULIEN - 113

ÉPINAL - 104

GIRECOURT SUR DURBION - 116

IGNEY - 94

JEUXEY - 105

LE MENIL-THILLOT - 95

LERRAIN - 112

LE THOLY - 98

MANDRAY - 107

MARTIGNY-LES-BAINS - 110 et 111

MONCEL SUR VAIR - GOUECOURT - 119

MONT-LES-LAMARCHE - 118

MONTHUREUX-LE-SEC - 96

MORELMAISON - 97

PORTIEUX - 98

RAON-L'ETAPE - 99

REMIREMONT - 117

RUPPES - 100

SANDAUCOURT - 109

VINCEY -106

 

 

💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚

 

ATTIGNY

103 - EGLISE DE ATTIGNY -

103 - EGLISE DE ATTIGNY -

 EGLISE DE LA NATIVITÉ

 

Église de la Nativité du XVIe siècle, qui a remplacé un édifice plus ancien dont il ne reste que les chapiteaux à feuilles d'eau du début du XIIIe siècle ; chœur entièrement remanié en 1852 ; Vierge à l'Enfant du début du XVe ; chapelle Claude Brisot, ancien ermitage, reconstruit au XIXe siècle par Pierre de Finance d'Attigny ;  (Wikipedia)

 

💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚

 

 

AUZAINVILLIERS

115 - AUZAINVILLIERS -

115 - AUZAINVILLIERS -

EGLISE SAINT PIERRE

 

Blason de Auzainvilliers

 

D'azur à la bande d'or chargée d'une bande de gueules surchargée de deux tours d'argent ouvertes et ajourées de son champ, maçonnées de sable, accompagnée en chef d'une hirondelle volante d'or et, en pointe, d'un coq hardi au vol éployé du même, crêté et barbé de gueules.

Le coq est également le symbole de Saint Pierre auquel est vouée l'église du village. Il évoque par ailleurs une chapelle vouée à St Pierre qui a subsisté après la disparition du hameau de Surcelle ruiné par les guerres et dépeuplé par la peste.
Les tours symbolisent le château d'Orgéville de jadis attesté par des traces. De plus, les tours représentent les armes de Neufchâteau (d'or à la bande de gueules chargée de trois tours d'argent maçonnées de sable) et rappellent que le village était jadis dans le baillage de Neufchâteau aujourd'hui dans son l'arrondissement.
Les épis d'or sont des symboles des productions agricoles du village.
Armoiries composées par Robert A. LOUIS et adoptées par la commune le 03 décembre 2020, Monsieur Jean-Bernard MANGIN étant maire. (Wikipédia)

 

💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚

BERTRIMOUTIER

 103 - BERTRIMOUTIER

103 - BERTRIMOUTIER

EGLISE ST JACQUES LE MAJEUR

 

CLOCHER A BULBE

Le clocher à bulbe, également appelé oignon, est un corps d'ouvrage composé d'un dôme galbé couronnant un clocher. C'est une caractéristique de l’architecture religieuse baroque, avec notamment les bulbes dorés accompagnant la coupole centrale des églises orthodoxes de l'Europe orientale ou les toitures à bulbe des clochers de l'Europe centrale. Dans le Saint-Empire romain germanique, les clochers à bulbe baroques sont nombreux particulièrement en Bavière, en Forêt-Noire, en Autriche et les pays slaves. Son développement dans le duché de Savoie provient de cette influence germanique. Dans certaines régions, ils sont remis au goût du jour par l'architecture néo-baroque, particulièrement en Alsace, en Lorraine, en Suisse alémanique ainsi que dans la région franco-belge du Hainaut.

On trouve également deux églises à clocher à bulbe en Ariège à Caumont et au Mas-d'Azil, rares exemples dans le sud de la France, aux pieds des Pyrénées. L'église Saint-Étienne du Mas-d'Azil datant xviiie siècle est construite sur les anciens vestiges d'une puissante abbaye bénédictine fondée en 1286, à l'origine de l'édification de la bastide du Mas-d'Azil. (WIKIPEDIA)

 

 

💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚​​​​​​​

 

CHARMOIS-devant-BRUYÈRES

93 - CHARMOIS-devant-BRUYÈRES -

93 - CHARMOIS-devant-BRUYÈRES -

EGLISE SAINTE GEBETRUDE

 

 

L'église Ste Gébétrude nommée Ste Gertrude (petite fille de st Romaric)

date de 1818

 

💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚

 

CHARMOIS-L'ORGUEILLEUX 

114 - CHARMOIS-L'ORGEUILLEUX . D.D. (merci à Jean Claude ROHMENTER de St NABORD)

114 - CHARMOIS-L'ORGEUILLEUX . D.D. (merci à Jean Claude ROHMENTER de St NABORD)

EGLISE SAINT-LEGER

il est le patron des meuniers

Construite en 1824

 

Blason

D'argent à la croix pattée alésée de gueules.
 Il s'agit de la croix des Templiers pour rappeler qu'un poste de guet des templiers existait à la Chalumelle, hauteur dominant le village, protégée par des charmoies (lieu planté de charmes) (Wikipédia)

 

💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚

DOMEVRE SUR AVIERE

108 - DOMEVRE SUR AVIERE

108 - DOMEVRE SUR AVIERE

EGLISE ST EVRE OU ST EPVRE

 

 Saint Èvre, septième évêque de Toul, était particulièrement vénéré dans Le diocèse de Toul (on y compte une cinquantaine d'églises qui lui sont dédiées).

 

Image illustrative de l’article Èvre de Toul

💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚

DOMJULIEN

113 - DOMJULIEN - INTERIEUR DE L'EGLISE - D.D.  écrite en 1932

113 - DOMJULIEN - INTERIEUR DE L'EGLISE - D.D. écrite en 1932

EGLISE ST JULIEN

Domjulien doit son nom à son patron, SAINT JULIEN DE BRIOUDE, Domus Julianus. Au cours des siècles, ce nom fut modifié avant de garder sa graphie actuelle.(wikipedia)

Image illustrative de l’article Julien de Brioude

SAINT JULIEN DE BRIOUDE

 

💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚

EPINAL

104 - EGLISE NOTRE-DAME     - ÉPINAL

104 - EGLISE NOTRE-DAME - ÉPINAL

EGLISE NOTRE-DAME

Église Notre-Dame-au-Cierge (Avenue De Lattre de Tassigny)
Construite initialement en 1900 et achevée en 1939 sous l'impulsion de Mgr Evrard, curé de Notre-Dame de 1920 à 1953, l'église Notre-Dame-au-Cierge a été détruite par les bombardements des 11 et 23 mai 1944 sur la ville d’Épinal. Elle est reconstruite en 1958, selon une conception résolument moderne avec Jean Crouzillard pour architecte qui fait appel pour le décor à deux artistes reconnus, Gabriel Loire pour les verrières, notamment celle du chœur d’une superficie de 180 m2 qui retrace la vie de la Vierge Marie et Léon Leyritz pour la réalisation de la porte centrale en émail cloisonné sur cuivre sur le thème du Christ rayonnant sur le monde. En outre, l'église abrite la statue de Notre-Dame-au-Cierge qui, selon la tradition, est arrivée à Épinal sur les flots de la Moselle en crue le 25 octobre 1778, lors du « déluge de la Saint-Crépin ». L'église fait partie des trois édifices lorrains retenus par le ministère de la Culture pour recevoir le label XXe siècle. Elle est classée monument historique par arrêté du 15 avril 2011

Blason de Épinal

 « de gueules à la tour crénelée de quatre pièces d’argent, maçonnée et ajourée de sable, accostée de deux fleurs de lys d’or. »
La composition et le blasonnement ci-dessus ont été réalisés par Robert LOUIS (O 1902 + 1965), artiste héraldiste de renommée internationale. La ville d’Épinal utilise de fait ces armoiries depuis l’année 1957.

💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚

GIRECOURT SUR DURBION

116 - GIRECOURT SUR DURBION

116 - GIRECOURT SUR DURBION

EGLISE ST BARTHELEMY

recèle une Déposition de Croix de Jean Girardet et un chœur voûté de caissons. L'orgue de tribune a été réalisé par Jaquot-Jeanpierre en 1878 (Wikipédia)

Statue de procession : Saint Barthélémy​​​​​​​

💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚

IGNEY

Eglise 94 - IGNEY

Eglise 94 - IGNEY

EGLISE SAINT NICOLAS

 

  • l'orgue de tribune, construit en 1841 par Antoine Grossir, facteur de Dommartin-lès-Remiremont, est classé depuis le  ainsi que son buffet simple à trois tourelles et la partie instrumentale de l'orgue ;
  • la cloche dont la robe est ornée de la Crucifixion et d'un médaillon représentant saint Michel terrassant le dragon, est classée depuis le  ;
  • la peinture murale du xiiie siècle représentant les Évangélistes, est classée depuis le  

Blason

D'or à la fasce de gueules chargée de trois besants d'or.
 Les armes de la deuxième maison d'Igney, d'ancienne chevalerie, ont été adoptées par la commune.

 

💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚

 

JEUXEY

105 - JEUXEY  -  12.01.1915
105 - JEUXEY  -  12.01.1915

105 - JEUXEY - 12.01.1915

EGLISE SAINT GUERIN

 

 

Blason

De sable au lion d'or armé et lampassé de gueules, à la bordure aussi d’or.
 Ce sont les armes de la famille Jeuxey, d’ancienne chevalerie, qui donna son nom à la commune
 
 

💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚

 

 

LE MENIL appelé Le MENIL-THILLOT

95- LE MENIL-THILLOT - écrite le 19.01.1918

95- LE MENIL-THILLOT - écrite le 19.01.1918

EGLISE SAINT BLAISE

 

Construite en 1933 et remaniée au XIXe siècle - les vitraux sont de 1947 et le chemin de croix en bois  est de 1959

Blason

taillé:au 1er d'azur au sapin au naturel, au 2e sinople à la quenouille de laine d'argent posée en barre. Au listel d'argent chargé de l'inscription " LE MENIL" de gueules, posé en barre et brochant sur la partition

 

💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚

 

 

LERRAIN

112 - LERRAIN - 15.11.1906

112 - LERRAIN - 15.11.1906

EGLISE SAINT BARTHELEMY

 

Église Saint-Barthélemy avec son clocher daté de 1730, sa nef néo-Renaissance et son chœur néo-gothique de 1866. L'orgue, de 1867, a été réalisé par les frères Claude. Henri Didier a procédé à une reconstruction de l'instrument vers 1903 (Wikipédia)

 

💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚

LE THOLY

98 - LE THOLY  - 27.09.1918

98 - LE THOLY - 27.09.1918

EGLISE ST JOSEPH

Le clocher à bulbe de l'église Saint-Joseph (inscrite sur l'inventaire supplémentaire des monuments historiques par arrêté du ], a été refait après la Seconde Guerre mondiale. L'orgue a été réalisé en 1958 par Roethinge

Blason

De gueules à l'église paroissiale du Tholy d'argent ajourée de sable, posée en fasce sur une montagne d'or mouvant d'une forêt de neuf sapins de sinople plantée sur une terrasse du même. Cette terrasse est chargée de deux burelles d'argent, brochant sur les burelles un besan d'or chargé d'un tau fleuronné d'azur, accosté de quatre billettes de gueules. L'écu est chargé au franc canton dextre d'un écusson d'or à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent et au franc canton senestre d'un écusson de gueules au chevron d'or accompagné de six billettes de même, quatre en chef ordonnées en chevron et deux en pointe.

Ce blason, particulièrement chargé, est l'œuvre du peintre Pierre-Dié Mallet (1895-1976), oblat bénédictin. Les écus sont ceux de la Lorraine et de la famille Virion de Nibles. Les meubles en terrasse évoquent les draps blanchis sur les prés, la fabrication de tuiles et l'industrie fromagère

Le Tholy

 

💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚

 

 

MANDRAY

107 -  MANDRAY - INTERIEUR DE L'EGLISE AVANT LE BOMBADEMENT  EN 1915

107 - MANDRAY - INTERIEUR DE L'EGLISE AVANT LE BOMBADEMENT EN 1915

EGLISE SAINT JACQUES

 

 

Des combats se sont déroulés dès 1914 sur le territoire de la commune. En représailles, les Allemands ont incendié l'église le  de cette même année et fusillé des civils.

La commune a été décorée le  de la Croix de guerre 1914-1918 (Wikipédia)

 

💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚

MARTIGNY-LES-BAINS

110 ET 111 - MARTIGNY LES BAINS -  LA 2e EST POST2E LE 27.12.1906
110 ET 111 - MARTIGNY LES BAINS -  LA 2e EST POST2E LE 27.12.1906

110 ET 111 - MARTIGNY LES BAINS - LA 2e EST POST2E LE 27.12.1906

EGLISE SAINT-REMY

 

Blason

 

Tranché : au premier d'azur, à deux bars adossés cantonnés de quatre croisettes recroisetées au pied fiché le tout d'or ; au second de gueules, au tau d'or ; à la bande d'argent chargée de trois alérions de gueules brochant la partition. (wikipédia)

L'église Saint-Remy a ses légendes qui veulent que Sabinus, le chef Lingon et sa femme Eponine aient trouvé refuge dans un souterrain sur lequel l'église serait bâtie ; elle a ses énigmes.

  • Son clocher, sans mérite, porte un millésime : 1712.
  • Voûté sur liernes et tierçons, le chœur, avec sa piscine et son armoire eucharistique date du XVIème siècle.
  • Quatre énormes piliers du XIème siècle, qui soutenaient jadis une tour et qui ont gardé des vestiges d'impostes romanes, partage l'édifice en deux parties à peu près égales.
  • Tout le reste de l'église, nef principale de 6 travées et les bas-côtés sans transept furent construits au cours du XIIIème siècle, en trois étapes selon les possibilités financières du moment.
  • Au début du XIIIème siècle appartiennent les quatre colonnes engagées contre les piliers de l'ancienne tour.Elles sont surmontées de chapiteaux dont les angles sont ornés de feuilles d'eau à peine recourbées en volutes. Quant aux colonnes des travées d'avant chœur et aux trois ressauts du porche aux colonnettes annelée, avec leurs bases à deux tores presque joint, tout cet ensemble présente les caractéristiques des œuvres similaires du milieu du XIIIème siècle.
  • Toutes les autres colonnes à corbeilles nues, à tailloirs et talus polygonaux, ne peuvent être que de l'extrême fin du même siècle.
  • Plus tard encore, quand on voûta cet ensemble assez disparate, il fallu recevoir les arcs diagonaux des ogives sur des consoles ajoutées après coup ou sur les murs, en dehors parfois des chapiteaux.
  • Toutes les fenêtres ont été retaillées en 1821. Pour leur donner plus de hauteur, on brisa les formerets des collatéraux, et sans doute pour obtenir plus de lumière, les meneaux et les remplages des grandes fenêtres du chœur.

L'église n'est pas riche de mobilier ancien ; mentionnons seulement la statue de Saint-Remy, au chœur (bois XVIIème), le Saint-Nicolas de l'autel latéral sud (XVIIIème) et des vitraux exécutés par le maître verrier J. JANIN successeur, de la maison V. HÖNER de Nancy en 1902. On avait surtout à Martigny-Saint-Pierre, une grande dévotion à Saint-Fiacre, patron des jardiniers. La statuette de Saint-Fiacre, ici représenté en ermite, rappelle de vielles coutumes. Quant à Saint-Paul, il est le compagnon liturgique de Saint-Pierre.

Copyright S.M.C.I.© 2001

WEBMASTER :   Sébastien Michel

 

💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚​​​​​​​

MONCEL SUR VAIR - GOUECOURT

119 - GOUECOURT

119 - GOUECOURT

EGLISE SAINT VALERE

En 1965, la commune fusionne avec celle de Moncel-et-Happoncourt pour former la nouvelle commune de Moncel-sur-Vair

Valère, prénom masculin peu usité : il se raréfia à partir du vie siècle et réapparut timidement à la Renaissance ; il est fêté le 14 juin (Église catholique) ou le 16 novembre (Église orthodoxe). En tant que saint patron de Saragosse (Espagne), il y est fêté le 29 janvier.

Il a pour variante Valéri.

 

 

 

 

💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚

MONT LES LAMARCHE

118 - MONT-LES-LAMARCHE   -   INTERIEUR DE L'EGLISE  -  MAI 1905

118 - MONT-LES-LAMARCHE - INTERIEUR DE L'EGLISE - MAI 1905

EGLISE DE L'ASSOMPTION DE NOTRE-DAME

 

style gothique flamboyant construite en lieu et place d'une ancienne église romane. Plusieurs statues anciennes dédiées à saint Sébastien et à la Vierge, ainsi que les anciens bancs ont été récupérés dans la nouvelle église.

 

Blason

D'argent à la grenade de gueules, ouverte d'or, tigée et feuillée de sinople, penchée à senestre, au mont de trois coupeaux aussi de sinople mouvant de la pointe, brochant sur le tout.
 Ce blason reprend celui de Lamarche surchargé d'un relief schématisé de trois collines. Le même symbolisme a été choisi par la commune de Mont-lès-Neufchâteau.
 
 
💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚​​​​​​​

MONTHUREUX LE SEC

96 - MONTHUREUX-le-SEC  - postée le 17.05.1907

96 - MONTHUREUX-le-SEC - postée le 17.05.1907

EGLISE SAINT MARTIN

 

je n'ai pas de détail concernant cette église

💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚

 

MORELMAISON

EGLISE 97 - MORELMAISON - postée le 31.12.1911 par Martial Morlot

EGLISE 97 - MORELMAISON - postée le 31.12.1911 par Martial Morlot

EGLISE SAINT MARTIN

 

Morelmaison avait une église annexe de la paroisse de St Paul.Certains actes ont donc été rédigés à St Paul avec la mention "Morelmaison"

 

💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚

 

PORTIEUX

 

 
 

 

église 98 - PORTIEUX

église 98 - PORTIEUX

EGLISE DE L'EXALTATION DE LA SAINT CROIX 

 

Blason

De gueules, à la bande ondée d'argent chargée en abîme et d'aplomb, d'un cavalier à l'anguipède contourné de sinople, armé d'une lance d'or, accompagnée en chef d'une chapelle d'or, et en pointe d'un service de trois verres à pied décroissant en taille rangés en fasce.  

Ce blason créé par l'abbé Gaire, a été adopté par la commune le 24 septembre 1978 pour le 34e anniversaire de la libération du village. La bande figure la Moselle et son gué sur la voie romaine où fut retrouvée la statue du cavalier au géant anguipède. On retrouve de part et d'autre la chapelle de Belval et la tradition verrière. (Wikipedia)

💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚

 

 

RAON L'ETAPE

99 - RAON L'ETAPE - 06.09.1915

99 - RAON L'ETAPE - 06.09.1915

EGLISE ST GEORGES

 

Blason

 

De gueules, à une rose d'argent,boutonnée d'or

Il n'est pas possible de dire pourquoi la rose a été choisie pour symboliser Raon. C'était un meuble héraldique fréquent des pays rhénans jusqu'en Angleterre. Le blason raonnais est authentifié dès le milieu du xiie siècle.

💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚

 

REMIREMONT

117 - EGLISE SOUTERRAINE du IXe siècle - 1906 -

117 - EGLISE SOUTERRAINE du IXe siècle - 1906 -

💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚

RUPPES

100 - RUPPES - 7.09.1913

100 - RUPPES - 7.09.1913

101 - AUTEL ET RETABLE XVIIIe - ECRITE LE 19.07.1915

101 - AUTEL ET RETABLE XVIIIe - ECRITE LE 19.07.1915

EGLISE ST GENGOULT

 

Le clocher est l'élément le plus ancien, remontant en partie au XIIe siècle avec des remaniement
notamment en 1503 comme semble l'indiquer une pierre portant cette date.

 

PATRIMOINE DE LORRAINE

Blason de Ruppes​​​​​​​

Parti: au 1er de gueules semé de croisettes recroisetées au pied fiché d'argent, à deux saumons adossés du même, au 2e d'or à la croix ancrée alésée de gueules. (WIKIPEDIA)

 

💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚

SANDAUCOURT

109 - AUTEL ST JOSEPH (XVIIIe siècle)

109 - AUTEL ST JOSEPH (XVIIIe siècle)

 

  •  EGLISE ST LUDOMIER

JE N'AI PAS DE RENSEIGNEMENT CONCERNANT CE SAINT

 

  • du xve siècle. Restaurée à plusieurs reprises, elle présente des styles différents, roman (fenêtre de la nef), gothique (nef à trois travées, chœur) et flamboyant (fenêtres du transept). L'orgue a probablement été construit vers 1850
  •  
  • Blason de Sandaucourt
  •  
  • .D'azur à la croix recroisetée au pied fiché d'or surmontée de trois fermaux [flocs] du même rangés en chef.
  • Il s’agit des armes de Claude Seullaire de Sandaucourt anobli par René II en 1486. Par la suite, il acquit la terre de Bouzey et s’y fixa. (wikipedia)

    💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚

VINCEY

106 - VINCEY

106 - VINCEY

EGLISE DE L'INVENTION DE SAINT ETIENNE

 Etienne (26 décembre) Juif venu d’Alexandrie, jouissant d’une grande beauté, nommé diacre par les apôtres. Arrêté par le sanhédrin, premier martyr chrétien, il fut lapidé en 35 sous les murs de Jérusalem, et sous les yeux de Paul de Tarse. L’impératrice Eudoxie, épouse d’Arcadius, fit construire, à cet endroit, une église où ses restes furent déposés. Patron de Meaux, de Metz, d’Agen, de Toulouse. Patron des fondeurs, des paveurs. Représenté avec une pierre. Nom issu du grec “stephanos” (couronne). Dicton : “A la Saint-Etienne, Chacun trouve la sienne”.

 

Blason

D'argent au chou de sinople soutenu par une divise abaissée d'or posée sur une terrasse de gueules, à trois usines d'argent à dextre, et au village de même à senestre, brochant sur le tout.
 Le chou était la culture locale traditionnelle. Les trois usines représentent les trois industries du lieu, électricité, métallurgie et coton, et le village symbolise la population rurale.
 
Décorations Minoux de Ménil en Xaintois
Avec l'aide de monseigneur Foucault, évêque de Saint-Dié et l'accord des paroissiens, le rêve devint réalité. La pièce retraça la vie de Jeanne d'Arc, de son enfance au bûcher et s'intitula Le Mystère de Jeanne d'Arc représentée par ses compatriotes. On la dut à monseigneur Foucault. On recruta les habitants de Ménil et de Dombasle-en-Xaintois pour les besoins de la pièce. On construisit dans le village une salle en bois pouvant accueillir 2 000 personnes. Les peintres-décorateurs Albert Minoux et Paul Mangin s'occupèrent des décors, on réalisa les costumes. Il y avait 110 acteurs. Les représentations eurent lieu de 1896 à 19011,2, année où un orage détruisit l'intérieur du théâtre. Elles reprennent jusqu'en 1907 mais le succès n'est plus au rendez-vous. En 1908, a lieu la vente aux enchères du théâtre et de son mobilier. Aujourd'hui, un bâtiment agricole occupe l'emplacement de l'ancien théâtre. (wikipedia)
 
💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚💚